INTRODUCTION


Comme tu le sais, j’ai un grand intérêt pour les nootropiques qui pour moi sont des molécules qui n’avaient rien à voir avec les » psychédéliques » que sont le LSD, la psilocybine, etc.

Pour moi, il y avait une limite à ne pas dépasser, je voulais pouvoir booster mon cerveau en ne prenant aucun risque pour mon intégrité physique, psychique et mentale…

Mais au fur et à mesure de mes lectures, je me suis rendu compte que l’image négative que j’avais de certaines substances psychédéliques n’était pas fondée, ou en tout cas je devais me faire une opinion basée sur des recherches objectives.

Pour moi, les psychédéliques étaient associés aux babas cool ou autre hippie desquels je me sentais différent. Mais cette opinion n’était pas la mienne, c’était l'opinion encrée en moi par la culture collective… je devais être honnête envers moi et me forger une opinion propre.

Mon « éveil”  au psychédélique s’est fait doucement, cela a commencé par la lecture d’articles  qui décrivent l’usage par des "startupeurs" de la silicone Valée de microdosage LSD afin de booster la créativité.

J’ai également lu un livre intéressant sur le sujet ou l’auteur raconte son expérience avec plusieurs substances dont :

  • le LSD
  • La psilocybine

Ce livre m’a permis d’en apprendre énormément sur ces substances et de détruire certains mythes qui persistaient en moi.

J'ai lu également cet autre livre fascinant de dave asprey : game changer

J’appris que de nombreuses personnalités pour le moins créatives avaient testé ces molécules (Aldous Huxley, Steve jobs, etc.)

"How to change your mind" retrace l’histoire des principaux psychédélique comme le LSD depuis leur découverte jusqu’à l’histoire moderne. Il m’a fait découvrir des personnages fascinants comme Timothy lairy et Richard Alpert.

L’histoire de ces substances est passionnante aussi bien d’un point de vue culturel, politique, social, et artistique… Cette histoire est pour le moins méconnue…

J’ai aussi découvert des substances psychédéliques que je ne connaissais pas comme le venin de crapaud.

COMMENT SUIS-JE ARRIVE A TESTER LA PSILOCYBINE ?


Après mûre réflexion, je décide finalement  de tester la psilocybine.

Mon choix s’est porté sur cette substance pour plusieurs raisons :

  • C’est une substance que l’on trouve naturellement dans la nature et qui est stable
  • c’est une substance qui bénéficie d’un bon rapport Bénéfice/risques
  • c’est une substance facile à trouver sur internet
  • c’est une substance peu couteuse
  • c’est une substance dont l’utilisation est légale dans certain pays comme les pays bas.

Je décidais de commencer par une petite quantité  d’une variété peu concentrée en substance active.



Psilocybine c’est quoi ?

La psilocybine est une substance chimique hallucinogène. Elle se trouve dans certaines variétés de champignons comme le psilocybe mexicana. Cette substance est difficile et chère à synthétiser. C’est la raison pour laquelle on l’utilise le plus souvent sous sa forme naturelle (champignon, truffe)

Différence entre Mycélium, truffe et champignons hallucinogènes :

Le mycélium est un réseau de filament se trouvant dans le sol et très riche en nutriment. Si certaines conditions sont remplies, ce mycélium pourra donner un champignon…

Grossièrement, le mycélium est le précurseur du champignon, comme le gland est le précurseur du chêne.

Si les conditions ne sont pas remplies (températures, etc.), le mycélium ne va pas évoluer en champignon, mais va donner des truffes qui resteront enfouies sous le sol

Avertissement :

Je ne recommande pas la prise de substance « psychédélique » chaque expérience est personnelle et ne peut être extrapolée à une autre personne.

Je pense également qu’il faut atteindre une certaine maturité du système nerveux avant de s’essayer à ce type d’expérience. Je pense qu’il faut avoir atteint au moins l’âge de trente ans.

Déclenchement de maladie psychiatrique :

Il semblerait que ces substances pourraient déclencher chez les personnes prédisposées dès maladie psychiatrique telle que la schizophrénie.

S’il y a des antécédents de maladie psychiatrique dans vos familles, abstenez-vous…

Ne prenez absolument pas ces substances si vous prenez déjà des molécules (médicament ou autre) qui agissent sur votre cerveau. (antidépresseur, etc.)

Bad trip:

Les bad trips sont des mauvaises expériences que l’on peut vivre après la prise d’hallucinogène : peur, angoisse paranoïa…

Des bad trips sont possibles et vous ne devez absolument pas prendre ces substances seul. Des suicides en hollande on mené à l’interdiction des champignons magiques sans pour autant que le lien clair de causalité ait été établi. 

C’est la raison pour laquelle étrangement seules les truffes magiques sont en vente légale au pays bas alors qu’elles contiennent également de la psilocybine.

Ne pas conduire, et ne pas travailler

éviter absolument de conduire avant de prendre ces substances et prenez votre journée le lendemain pour vous reposer, car selon mon expérience une fatigue peut s’installer le lendemain surtout si on prend cela le soir on vit alors une nuit agitées psychologiquement


Choix des truffes :

Il semblerait que toutes les truffes ne se valent pas et certaines sont plus « puissante » que d’autres. Par ailleurs, les truffes peuvent être catégorisées selon les effets recherchés :

  • effets visuels,
  • créativité,
  • introspection
  • philosophique

Difficile de dire si cette catégorisation est marketing ou réelle…. mais j’ai réellement pu avoir différents types d’expérience avec différentes truffes, mais le nombre de mes prises n’est pas un échantillon statistique assez grand pour tirer des conclusions

Culture de champignon magique :

Il est également possible d’acheter des kits de culture de champignons, mais je n’ai pas testé cette option.


Mes différents tests et expériences avec la psilocybine :


Ma première expérience avec les truffes magiques :


L’importance d’une bonne préparation (setup)

 

Ma première expérience se déroula  un vendredi soir, cela me permettrait d’avoir plus de temps pour me remettre sur pied avant lundi si les choses tournent mal.

Je décidais de faire cela en soirée, comme je pratiquais le jeûne intermittent à cette période j’étais à jeun depuis 14 h.

J’ai prévenu une personne pour veiller sur moi à proximité, car je ne savais pas comment j’allais réagir.

Je ne conseille d’ailleurs pas de tester ces substances seul et il est très important d’avoir un bon setup. Mes conseils sont les suivants :


  1. être de bonne humeur
  2. être  à jeun
  3. avoir une lumière tamisée
  4. avoir un fond musical
  5. avoir une personne pour veiller sur soi
  6. formuler une intention positive sur l’expérience
  7. se préparer à être attentif à tous ses sens 
  8. LÂCHER PRISE
  9. partager, raconter, écrire son ressenti après l’expérience
  10. prendre une dose adéquate (ni trop ni trop peu)

Absorption :

Ouverture du sachet sous vide

Je décide de prendre la moitié du sachet d’une variété qui est « légère ».

Je mache ces truffes pendant 3 minutes et je les avale à l’aide d’eau, le goût n’est pas très bon, mais cela passe…

Je sais que les effets ne seront pas immédiats alors je décide de surfer sur internet… Le temps passe et rien ne se passe, je suis un peu déçu…

Puis j’ai un fou rire, très court, mais incontrôlable…

Une sensation de froid apparaît, ainsi qu’un certain vertige…

J’arrête de surfer sur internet et décide d’allumer la TV pour me mettre un reportage d’Aronofsky : one strange rock, cela tombe bien il y a plein d’effets psychédéliques dans cette série documentaire.

40 minutes passent, mais à part les effets décrits plus haut rien, pas de dragon qui crache du feu, pas de vision, pas de sensation bizarre.

Grosse fatigue :

Puis une grosse fatigue s’empare de moi avec une envie irrépressible de me coucher et de fermer les yeux sous une couverture…

Mes pensées deviennent incontrôlables et fusent comme un feu-follet…

J’ai l’impression de glisser de la conscience au sommeil, et la rapidité de cette transition me réveil… Je jongle entre le rêve et la réalité avant de me laisser plonger dans un monde hybride entre rêve et pensée…

Je me trouve dans un état qui pourrait s’apparenter à un rêve lucide dans lequel je contrôle une partie de ma volonté, mais le décor est incontrôlé.

Expérience philosophique :

Il est difficile de comprendre ce que l’on entend par expérience philosophique avant d’en vivre une.

Certaines truffes provoqueraient plus d’expérience philosophique que d’autres.

Je pense avoir vécu une expérience philosophique que je te compte ici :

Alors que j’avais fermé les yeux et que j’étais dans un état de « rêve lucide », j’ai entendu des milliers de petites voix me parler ! Ce qu’elles disaient était incompréhensible… chaque voix était comme une petite entité qui faisait partie de moi, je ne voyais pas ces entités mais je sentais qu’elles se rapprochaient de moi.

Cela a semblé durer un petit moment, mais on perd la notion du temps. Puis j’ai ressenti une grosse présence qui s’approcha de moi… cette présence semblait tourner autour de moi et paraissait être beaucoup plus « importante » que les autres entités…

Cette grosse entité après m’avoir observé me parla d’une voix robotique, mais impossible de comprendre ce qu’elle voulait me dire…..

Le reste du trip avait moins de sens juste des pensées très agitées avec l’impossibilité de vraiment dormir.

Interprétation : c’est comme si je venais de prendre conscience que je suis constitué de plusieurs entités auquel ma conscience n’a pas accès habituellement… du coup toute ces petites entités et cette grosse entité voulaient me parler.

Nous avons souvent l’impression que nous sommes une personne unique, mais ce trip m’a fait comprendre que je suis plus complexe que cela. Cela peut faire perdre la notion d’égo....

Le lendemain :

Le jour après avoir pris des truffes je suis assez fatigué physiquement, mentalement, émotionnellement…

C’est pour cette raison que je déconseille de faire cette expérience la veille d’un jour de travail ou autre

Les jours d’après :

C’est une expérience qui peut vous marquer profondément et vous faire réfléchir pendant des jours… Cela peut vous amener à vous sentir détaché du monde matériel, de votre travail, des soucis du quotidien, et vous rendre plus spirituel sans pour autant vous rendre plus religieux.

Vous pouvez également avoir une sensation de perte d’ego  qui vous donne la sensation de faire partie d’un tout et non pas d’une individualité.

CONCLUSION DE MON PREMIER TRIP :

L’expérience fut bluffante pour quelqu’un comme moi qui n’a jamais rien consommé d’hallucinogène… Bien que pour cette première expérience je n’ai eu aucune expérience visuelle (contrairement à mes futures expériences) j’ai eu une expérience philosophique saisissante. J’avais envie de partager cela avec tout le monde ! Mais j’étais conscient que la plupart de mes connaissances ne sont pas prêtes à entendre un tel récit qui n’est d’ailleurs pas vraiment explicable avec des mots.


MA SECONDE EXPÉRIENCE :

Ma seconde expérience s’est faite à quelques jours du premier test, avec le reste du premier sachet. Cette deuxième expérience était beaucoup moins concluante…

J’ai exactement les mêmes symptômes du début (froid, fatigue, etc..) Mais ensuite à part l’agitation mentale je n’ai pas eu d’expérience philosophique ou visuelle.

Il semblerait que ma première et ma deuxième expérience furent faites de manière trop rapprochée. 

Il y a un effet d’accoutumance, c’est pour cela qu’il faut veiller à bien espacer les prises mêmes en utilisation  en microdosage.

 Par ailleurs, je n’étais pas à jeun pour cette seconde expérience.

Conclusion :

il semblerait que l’espacement entre les prises, le dosage, et la fraîcheur des truffes peuvent jouer un rôle dans l’efficacité de la psilocybine


TRIP 3 WELCOME VISUAL EFFECT:

Ma troisième expérience surpassa mes 2 premières expériences, j’ai testé une autre « souche » de truffes magiques plus puissante, je décide cette fois de conduire cette expérience dans ma chambre…

J’ai dans ma chambre un fauteuil de relaxation stressless, et je décidais de m’allonger  dès les premiers signes d’effets de la psilocybine.

Je commençai à fixer mon regard sur la lampe du plafond… Celle-ci commençait à m’apparaître différemment, comme en 3 d...... à partir de là tout ce que j’observais était d’une manière ou d’une autre altéré.

 Mon cerveau donnait un sens nouveau à tout ce que je regardais, les vêtements qui s’entassaient au fond de ma chambre commencé à prendre vie et j’y percevais des formes comme lorsque l’on regarde des nuages.

Les chemises qui pendaient dans ma buanderie laissaient apparaître des visages de serpents et de dragons…

Les plis de la couverture de mon lit devenaient plus prononcés et ressemblaient à des chaînes montagneuses…

Je regardais ma main et j’étais fasciné par les détails que je pouvais y voir, je pouvais distinguer mes empreintes digitales ainsi que tous les détails de mes fibres musculaires…

Doté de ce nouveau sens, j’aurais voulu aller découvrir le monde entier !!!

Interprétation :

Je n’ai pas vraiment eu l’impression d’avoir des hallucinations, mais plutôt une altération de ma perception qui me laisse voir plus ou moins certaines fréquences visuelles… comme si j’avais appliqué un filtre à mes yeux. En outre, mon cerveau donnait un sens nouveau à ces informations visuelles.

Vous avez surement déjà distingué une forme dans les nuages alors que la personne à côté de vous ne la voyez pas. Vous regardiez pourtant le même nuage, mais d’une certaine manière votre cerveau était plus créatif pour percevoir cette forme.

Eh bien la psilocybine me semble booster cette créativité, vous êtes créatif et cela vous vient comme cela…

Je m’enfonce dans mon siège :

Fatigué, je décidai de fermer les yeux, et là, une chose extraordinaire se passe, je me rends compte que l’expérience change en fonction de l’endroit ou je mets mon attention !!

Je décide de me concentrer sur le sens du toucher en mettant mon attention sur mes points d’appui avec mon siège. Et là, c’est comme si ces points disparaissaient et je me suis senti m’enfoncer dans le vide, une superbe sensation de flottaison m’envahit.

Je me rends compte que je ne suis pas seulement spectateur de cette expérience, mais également acteur et que je peux influer sur  son cours…

Maîtrisez votre attention et vous orientez l’expérience :

J’ai compris que les points d’entrée de mes sensations sont mes 5 sens et qu’en dirigeant mon attention sur un de ces sens je pouvais ressentir une altération de celui-ci !

En ouvrant les yeux et en fixant un objet, sa représentation visuelle va s’altérer…

Si je me concentre sur mon ouïe, ce sont les sons qui vont engendrer une expérience sensorielle différente

synesthésie :

L’un des points culminants d’une expérience avec la psilocybine est la synesthésie. C’est lorsque des sens sont fusionnés, la première fois que je l’ai expérimenté cela fut magique :

 Cela arriva lorsque le bruit de mon aquarium se mêla aux sensations tactiles provenant des points d’appui de mon corps sur le fauteuil. Cela aboutit au résultat étrange de sentir mes mains pourtant  immobiles bouger au rythme du son de mon aquarium.

La deuxième fois j’ai pu voir des odeurs… cela est vraiment inexplicable, mais des odeurs se sont transformées en sensation visuelle…

J’ai également pu « voir » à plusieurs reprises de la musique, c’est la forme de synesthésie que j’arrive à reproduire le plus facilement, mais qui est divine !!!

La synesthésie est un phénomène fascinant dont j’avais entendu parler pour la première fois par le génie polyglotte autiste Daniel Tammet dans son livre « je suis né un jour bleu ».

Dans ce livre il explique qu’il voit les chiffres en couleur…

C’est une des expériences subjectives les plus fascinantes qu’il m’ait été donné de vivre

La musique m’a touché (quelle musique écouter pendant un trip LSD, psilocybine, dmt, etc.) :

Lors d’une de mes dernières expériences avec les truffes « utopia » qui sont réputées fortes, j’ai eu une expérience fantastique.

À force de tester,  je commence à savoir exactement quel est le type de musique que je dois utiliser et celui que je dois éviter,  mes principes sont les suivants :

  • pas de musique trop agressive
  • musique électronique de préférence
  • pas de tempo trop élevé
  • pas trop de voix
  • musique ambient, psybient de préférence
  • éviter absolument les interruptions (publicité si playlist YouTube ou spotify)
  • éviter absolument les interruptions téléphoniques (se mettre en mode avion)
  • groupe idéal : Carbone based lifeform ou Sync24

Armé de ce setup ma dernière expérience fut phénoménal ! 20 minutes après l’ingestion des truffes magique utopia les premiers symptômes visuels font leur apparition, je décide de mettre directement mon superbe casque Bose anti bruit, je charge ma playlist soundcloud, je ferme les yeux et c’est partie. 

Mon cerveau crée sous le rythme de la musique un paysage architectural futuriste directement inspiré du film Tron

Chaque son, chaque note, chaque onde musicale participe à la création de ce chef-d’œuvre architectural que je survole lentement tel un condor…

Je suis en extase devant une telle beauté, et j’arrive à définir de manière objective quelle musique est belle et quelle musique l’est moins.

Je suis au bord des larmes, je n’écoute pas de la musique je suis la musique !

Musique, champignons magiques et pensées

Lorsque je n’écoute pas de musique pendant la prise de psilocybine, mes pensées sont agitées et vont dans tous les sens. Mais dès que je mets  de la musique, j’ai l’impression que mes pensées fusionnent avec la musique pour créer une architecture visuelle !! Du coup, je ressens une sensation de plénitude.

Je me suis gratté le nez avec de la musique :

Durant ma dernière expérience, j’avais le nez qui me démangeait, au lieu de me gratter je me suis concentré sur cette sensation tactile de démangeaison. Et là, une chose extraordinaire se produisit, cette sensation tactile se mêla avec les signaux auditifs pour se transformer en forme géométrique créée par mon cerveau…

La musique m’avait littéralement gratté le NEZ !!!!

Interprétation :

Notre cerveau est alimenté principalement par nos 5 sens qui sont ;

  • l’ouïe
  • l’odorat
  • le toucher
  • la vue
  • le goût

De manière générale, les informations venant de chacun de ces sens sont traitées en majorité par une partie spécialisée du cerveau (partie occipitale pour la vue, etc.)

Sous prise de psilocybine, les différentes parties du cerveau communiquent beaucoup plus les unes avec les autres. Je vous laisse imaginer ce qui arrive lorsqu’une information électrique auditive doit être interprétée par une partie du cerveau qui s’occupe généralement de la vue !!!!!!!

Ci-dessous une impressionnante image qui montre la multiplication des connexions du cerveau sous psilocybine :

DIFFÉRENTS TESTS RÉALISÉS PENDANT MA PRISE DE PSILOCYBINE :

Miroir qui est le plus beau ?

Pendant une de mes expériences, j’ai décidé de me regarder dans un miroir, ce qui peut être une expérience un peu spéciale… En établissant un contact visuel avec soi-même, on peut avoir l’impression de sonder son âme.

De plus, cela peut être perturbant de percevoir tous les défauts de son visage ainsi que tous ses muscles, rides ou boutons qui s’y trouvent. Je suis resté bloqué pendant plusieurs minutes à scruter mon visage.


La psilocybine courbe-t-elle l’espace-temps et permet-elle de voir le futur ?

Pendant une de mes expériences, j’ai vu ma mort de l’extérieur, j’ai vu une personne âgée qui semblait être moi.

Cette personne extrêmement bien vêtue d’un costume en lin blanc et d’un chapeau était assise sur une chaise, elle avait une barbe poivre et sel et semblait avoir entre 70 et 80 ans. La scène semblait se passer dans un pays ensoleillé.

Soudain, cette personne (moi ?) fit une crise cardiaque et s’affala sur la chaise…

Le futur me dira si j’ai vu mon avenir...

Le business des psychotropes....

Les psychotropes tel que le LSD, la psilocybine et la DMT deviennent  de plus en plus populaire. Plusieurs  séries, de film, ou de reportage en parlent tel que :

- "The Goop Lab", la série documentaire de Gwyneth Paltrow sur Netflix

- "the last shaman" (Netflix)

- "Ram dass" (Netflix)

Etc...

Par ailleurs, plusieurs villes des états-unis ont dépénalisés la psilocybine ou sont en passe de le faire (Oakland etc...)

De nouveaux  business semble être prometteurs :

- culture de champignons hallucinogènes

- Industrie pharmaceutique

- investissement boursier dans des entreprises ayant un rapport avec les psychédéliques

- Coaching de trip guidé comme on peut en trouver aux pays bas.

J'attend l'avenir avec impatience 🙂

Conclusion :

Inutile de vous dire que la psilocybine est une substance qui me fascine, j’ai encore beaucoup d’expérience à mener que je partagerai sur ma chaine YouTube (tester les informations gustatives et olfactives, etc.)

Par ailleurs, au moment ou j’écris cet article je suis entrain de tester le microdosage de psilocybine. Cela consiste à prendre des petites doses de psilocybine et  de manière espacée. Le but ici n’est pas d’avoir un trip, mais de booster son cerveau....

Autant j’ai envie de dire à tout le monde de tester, autant j’ai peur de le faire, car il est impossible d’extrapoler mon expérience à l’ensemble de la population.

D’autre part, je ne sais pas quels sont les effets indésirables à moyen et long terme.

Cela dit, cette expérience m’a profondément changé, je n’ai pas pour autant les mots pour tout expliquer.

Je me sens plus détaché des problèmes quotidiens tout en étant plus empathique de manière générale. Je pense également être plus créatif…


Merci de t’inscrire à ma liste d’amis ci dessous, tu peux également jeter un œil à ma formation sur les nootropiques.