INTRODUCTION

Modafinil est un médicament promoteur de l’éveil qui est souvent utilisé par des personnes en bonne santé qui veulent améliorer leurs performances mentales. Son efficacité a été bien documentée dans plusieurs études s’étalant sur des décennies de recherche.

Le Modafinil est un stimulant puissant et un médicament favorisant l’éveil qui a été développé pour le traitement de la narcolepsie et d’autres troubles du sommeil diurne (en journée). Mais sa capacité à prévenir la somnolence et la fatigue n’est qu’une partie de ses effets.

Des tests approfondis ont montré que Modafinil offre une liste impressionnante de bénéfices cognitifs comme :

  • L’amélioration de l’humeur
  • L’amélioration de la vigilance
  • L’amélioration du temps de réaction
  • L’amélioration de la mémoire.

Le Modafinil est une substance contrôlée, vendu comme médicament sous ordonnance en France, où il est habituellement prescrit sous le nom de Modiodal. (Provigil aux USA).

Cependant, ses avantages cognitifs éprouvés en font également un nootropique puissant et populaire.

Modafinil est utilisé par les étudiants, les hommes/femmes d’affaires, les travailleurs faisant des postes et d’autres personnes intéressées par l’augmentation de l’éveil et des performances mentales….

Bien que les effets du Modafinil soient semblables à ceux des amphétamines comme Adderall, c’est une substance très différente.

Le Modafinil est un eugeroïque (agent promoteur de l’éveil) qui améliore spécifiquement la vigilance, tandis que Adderall et d’autres amphétamines sont des psychostimulants qui produisent une augmentation temporaire de l’activité psychomotrice globale.

Parce que les actions du Modafinil sont plus ciblées et sélectives, on pense qu’il fournit une énergie « plus lisse », mieux canalisable. Il aurait également moins d’effets secondaires sérieux, serait mieux toléré, et aurait un pouvoir d’addiction ou de toxicomanie plus faible que l’Adderall.

AVANTAGES

Augmentation de l’éveil :

Avant tout, Modafinil excelle dans sa fonction de base :

L’augmentation de l’éveil et de la vigilance, ainsi que l’amélioration des fonctions mentales dans les états de privation de sommeil.

Modafinil est dérivé de l’Adrafinil, un stimulant innovant ne contenant pas d’amphétamines.

Modafinil est à la fois plus rapide et plus bio disponible que l’Adrafinil et fut commercialisé comme médicament distinct depuis la fin des années 1970. Après des essais approfondis, Modafinil a été approuvé par la Food and Drug Administration des États-Unis pour être utilisé comme traitement contre la narcolepsie à la fin des années 1990.

En tant qu’agent promoteur de l’éveil, le Modafinil empêche efficacement la somnolence pendant la journée sans perturber le sommeil nocturne.

C’est un traitement extrêmement efficace pour les personnes atteintes de narcolepsie. Il est également utile pour les personnes dont les emplois exigent qu’ils soient alertes et actifs la nuit. L’armée américaine a utilisé avec succès Modafinil pour aider les pilotes d’hélicoptère à rester vigilants tout au long des opérations.

Bien que le Modafinil augmente l’éveil, ce n’est pas un substitut à long terme au sommeil. Bien que le Modafinil puisse être utilisé pour rester éveillé pendant la nuit, bien dormir est absolument essentiel pour une bonne santé physique et mentale.

Beaucoup d’utilisateurs qui prennent du Modafinil comme nootropique déclarent obtenir les meilleurs résultats sur leurs aptitudes cognitives quand ils n’ont pas une « dette » de sommeil.

Effets cognitifs

La promotion de l’éveil n’est qu’un des effets de Modafinil. Il est particulièrement efficace pour améliorer la cognition, tant chez les personnes en bonne santé que chez les personnes souffrant de trouble du sommeil.

Il améliorer la fonction cognitive des personnes ayant des troubles de l’attention, telle que le déclin cognitif, le TDAH ou la toxicomanie.

Les essais cliniques ont montré que le Modafinil améliore l’humeur, augmente la fonction motrice, améliore le temps de réaction et augmente la mémoire chez les sujets privés de sommeil ou non.

Neuroprotection

De nouvelles recherches suggèrent que le Modafinil peut réellement promouvoir la santé du cerveau. Il a des propriétés anti oxydantes qui peuvent réduire la présence de radicaux libres nuisibles dans le tissu cérébral ce qui en fait un neuro-protecteur efficace.

Contrôle des impulsions

Le Modafinil s’est révélé être un moyen efficace de contrôle des pulsions dans diverses situations, y compris l’alcoolisme et la dépendance au jeu.

Divers

La recherche indique que le Modafinil est comparable à l’amphétamine dans le traitement du TDAH. Bien qu’il soit parfois utilisé comme alternative aux stimulants conventionnels pour le traitement du TDAH adulte, il n’est actuellement pas approuvé comme traitement pour le TDAH chez l’enfant.

Des études suggèrent également que le Modafinil est un traitement potentiel contre la fatigue ainsi que les problèmes de mémoire liés à la sclérose en plaques.

Les essais cliniques en cours testent le Modafinil comme traitement pour un large éventail de maladies comme la dépression, la schizophrénie, etc..

FONCTIONNEMENT

Les effets du Modafinil sont semblables à ceux des stimulants conventionnels, mais leurs mécanismes d’action uniques le distinguent. Contrairement à l’amphétamine, au méthylphénidate et à d’autres stimulants nerveux centraux qui induisent l’éveil par une activation neuronale généralisée, le Modafinil active les neurones de manière sélective, en se concentrant principalement sur l’hypothalamus et l’amygdale.

Bien que l’on sache que le Modafinil module les systèmes d’histamine, de norépinephrine, de sérotonine, de dopamine et d’orexine du cerveau, les mécanismes précis de son action n’ont pas été identifiés…

Modafinil fonctionne, mais on ne sait pas vraiment comment…

Cependant, il est clair que l’effet de Modafinil sur divers neurotransmetteurs importants est au cœur de son efficacité, à la fois comme un eugeroic (facteur d’éveil) et comme nootropique.

  • Orexine /Hypocrétine :

une grande partie de l’activité de promotion de la mode Modafinil est attribuable à son action sur le système orexine/hypocrétine du cerveau, qui se situe dans l’hypothalamus et qui est responsable de la régulation de l’éveil, de l’excitation et de l’appétit. La forme la plus fréquente de la narcolepsie est causée par un manque d’orexine, dont le Modafinil est censé traiter en agissant directement sur les neurones d’orexine. Stimuler ces neurones augmente également la production d’histamines et d’autres neurotransmetteurs importants qui sont liés à l’éveil et à la vigilance.

  • Histamine :

Bien que nous associons souvent l’histamine aux allergies et aux réponses immunitaires, elle joue également un rôle important dans la régulation du cycle sommeil/réveil. On pense que le Modafinil augmente les niveaux d’histamine dans l’hypothalamus, augmentant de manière significative l’éveil et la vigilance.

  • Dopamine :

C’est un neurotransmetteur important associé aux circuits de récompense, la dopamine peut améliorer l’humeur et augmenter la motivation et la concentration. Contrairement aux amphétamines et autres stimulants qui stimulent directement la libération de dopamine et augmentent les niveaux de dopamine d’une manière très rapide, le Modafinil fonctionne plus progressivement en bloquant les récepteurs qui éliminent la dopamine des synapses, ce qui élève la quantité de dopamine disponible pour une utilisation immédiate dans le cerveau. Cette action progressive et indirecte sur le système de dopamine est une caractéristique importante de la façon dont le Modafinil fonctionne, car elle réduit le type d’euphorie « rapide » associé à la dépendance.

  • Norepinephrine (noradrénaline) :

on pense que le Modafinil augmente la disponibilité de la norépinephrine, un neurotransmetteur qui favorise l’éveil et augmente la vigilance. Le mode exact par lequel Modafinil augmente la disponibilité de ce neurotransmetteur stimulant n’est pas clair…

  • Glutamate :

le Modafinil élève les niveaux de glutamate, le principal neurotransmetteur excitateur du cerveau, en stimulant la libération extracellulaire de glutamate dans l’hypothalamus. Le glutamate joue un rôle crucial dans la fonction cognitive, et cette disponibilité accrue joue un rôle important dans les effets nootropiques du Modafinil.

Bien que tout ne soit pas compris sur les mécanismes d’action de Modafinil, plus de 40 ans de recherches approfondies ont fourni des informations précieuses sur ses effets.

• Effets par rapport aux amphétamines :

une étude de 1997 a déterminé que le Modafinil est plus efficace que la méthamphétamine pour inhiber l’endormissement. La même étude a également démontré que le Modafinil a produit des périodes d’éveil de meilleure qualité que la méthamphétamine.

Alors que la dépendance au Modafinil est une possibilité, elle est significativement plus faible que les amphétamines.

• Effets sur l’exercice et la performance sportive :

le Modafinil améliore les performances sportives, en augmentant considérablement le temps avant que la perception de la fatigue se produise. Il augmenterait également le temps de réaction.

Il a été ajouté à la liste des substances interdites de l’Agence mondiale antidopage en 2004.

Plusieurs athlètes se sont déjà fait prendre pour avoir utilisé du modafinil au contrôle antidopage (voir ma vidéo YouTube)

• Effets sur les capacités cognitives

le Modafinil entraîne une amélioration mesurable sur un large éventail de capacités cognitives, certaines études suggèrent que les effets de Modafinil peuvent être plus marqués chez les sujets peu performants. Les essais cliniques ont confirmé que le Modafinil améliore l’humeur chez des sujets sains, mais peut entraîner une anxiété.

STACK

C’est personnellement une molécule que je ne stack que rarement, car je trouve qu’elle est assez puissante par elle-même.

EFFETS SECONDAIRES

Bien que le Modafinil soit généralement considéré comme étant à la fois sûr et bien toléré à des doses modérées, c’est une substance puissante qui peut provoquer des effets secondaires qui peuvent aller de mineurs à graves.

Parmi les effets secondaires les plus fréquemment rapportés et qui sont considérés comme mineurs il y a :

  • l’anxiété,
  • l’insomnie,
  • les maux de tête,
  • les nausées et l’indigestion,
  • les étourdissements,
  • la diarrhée,
  • la bouche sèche et l’inflammation de l’intérieur du nez.

Beaucoup de ces effets secondaires peuvent être brefs et temporaires, mais s’ils persistent ou s’aggravent avec le temps, l’utilisateur doit consulter un médecin.

Certains effets indésirables sont moins fréquents et ne sont généralement pas considérés comme graves :

  • Une soif excessive,
  • un tremblement involontaire
  • une perte d’appétit,
  • des vomissements et des maux de dos.

Il existe un certain nombre d’effets secondaires du Modafinil moins fréquent et qui sont considérés comme très graves. Quiconque les expérimente doit consulter immédiatement un médecin.

Il s’agit notamment :

  • de battements cardiaques rapides
  • de rythme cardiaque anormal ou de douleurs thoraciques ;
  • Pression artérielle élevée ou basse ;
  • L’incapacité de vider la vessie ou les intestins ;
  • Frissons et/ou fièvre ;
  • Confusion, dépression, perte de mémoire ou changements d’humeur ;
  • La dyskinésie, ou la déficience du mouvement volontaire ;
  • Et des problèmes de vision.

 

Il existe des effets secondaires de Modafinil qui sont rarement signalés, mais considérés comme extrêmement graves. Quiconque éprouve l’un des éléments suivants lors de la prise de Modafinil doit consulter un médecin sans délai :

  • asthme,
  • urticaire géante,
  • pensées suicidaires,
  • écaillage anormal de la peau,
  • urine sanglante,
  • éruption cutanée
  • muqueuse buccale rouge ou gonflée,
  • difficulté à respirer,
  • La rétention d’eau (aspect bouffi)
  • comportement hyperactif.

Un examen médical peut révéler des effets secondaires encore plus graves, y compris une fonction hépatique anormale, une diminution des plaquettes sanguines ou des globules rouges, une inflammation du tissu cardiaque ou une hépatite, entre autres.

 

CONCLUSION

Modafinil est l’un des nootropiques les plus passionnants, il fait débat dans les forums et à juste titre. Il a les capacités de booster l’éveil et les fonctions cognitives des amphétamines, permettant d’effectuer à la fois physiquement et mentalement des efforts pendant de longues périodes, mais sans les effets négatifs des amphétamines qui sont l’irritabilité, la paranoïa et l’éventuel crash de dette de sommeil.

Il est généralement bien toléré, et il semble avoir un faible pouvoir d’addiction.

Il est très facile de déduire de la lecture des forums que les résultats des utilisateurs avec Modafinil sont variés. Alors que certains le saluent comme un miracle moderne qui peut changer votre vie, d’autres précisent que l’expérience du Modafinil n’est pas aussi rose pour tous. Certains utilisateurs déclarent des résultats décevants ou même désagréables, et d’autres insistent sur les dangers de la prise de Modafinil hors contrôle médical.

Des décennies de recherche ont montré que le Modafinil présente d’énormes avantages cognitifs et un faible potentiel de dépendance, mais en même temps, il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’un médicament très puissant qui peut avoir des effets secondaires graves, et auquel chacun répond différemment.

Tout le monde répond différemment aux nootropiques (et même aux médicaments) si vous souhaitez maximiser vos capacités cognitives et minimiser la fatigue et la somnolence pour des périodes limitées, le Modafinil est un nootropique efficace.

À titre personnel, je ne conseille pas de prendre du Modafinil sur de longues périodes ou en tant que substitut au sommeil.

J’ai testé le Modafinil qui pour ma part fut très puissant, je n’ai pas de valeur de comparaison avec les amphétamines ou d’autres psychostimulants classique.

Je l’ai pris ponctuellement lorsque j’avais vraiment une grosse journée de travail ou quand je devais rouler toute la nuit (cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas se reposer avant de rouler la nuit et ne pas respecter des pauses).

Ma vidéo sur le Modafinil : https://goo.gl/a28tPq

 

>