I)INTRODUCTION

Soyons clairs,

Cela ne sert à rien de prendre des nootropiques pour regarder Netflix (néanmoins modafinil peux aider si tu veux te taper tout ‘house of card’ pendant la même soirée).

Il y a pour moi un double avantage à apprendre une langue en prenant des nootropiques :

1. Pour ceux qui apprennent des langues, cela permet d’accélérer et d’optimiser l’apprentissage d’une nouvelle langue.
2. Pour ceux qui prennent des nootropiques, cela permet de faire fonctionner son cerveau et de créer des connexions neuronales qui pourront être utiles pour d’autres tâches ainsi que d’optimiser la prise de nootropiques

II) LES DIFFÉRENTES PHASES DE L’APPRENTISSAGE D’UNE LANGUE

L’apprentissage d’une langue peut se décomposer en plusieurs sous modules :

  • Apprentissage du vocabulaire
  • Apprentissage de la grammaire et des tournures de phrases
  • Capacité de compréhension orale
  • Capacité à parler en faisant des phrases
  • Capacité à écrire
  • Capacité à lire

Cette liste n’est pas exhaustive, mais ce sont les modules les plus importants pour moi.

1) Apprentissage du vocabulaire :

J’utilise plusieurs applications :

  • mosalingua
  • mosalingua web
  • memrise

Je trouve que ces 2 applications se complètent assez bien, mosalingua est un must have pour faire une « cuite de vocabulaire ». Dans cette étape les nootropiques peuvent vraiment vous aider à mémoriser plus et mieux.

2) Apprentissage de la grammaire, des tournures de phrase :

Le problème avec cette phase c’est que si on part mal des le début c’est difficile de réapprendre correctement.
Si je dois faire une analogie, le vocabulaire correspond aux briques de base d’une maison alors que la grammaire correspond au ciment. la grammaire est vraiment importante pour atteindre un niveau supérieur à l’oral. (parler)

3) Capacité de compréhension orale :

Point important : ce n’est pas parce que vous connaissez beaucoup de vocabulaire que vous aller comprendre  tout ce que l’on vous dit.
en effet, soit vous ne comprenez pas ce que l’on vous dit, car vous n’avez pas appris le mot avec la bonne prononciation, soit la prononciation et différente de la facon dont vous l’avez apprise (exemple :accent américain vs anglais vs irlandais), soit vous entendez mal (bruit, mauvaise ouï etc..)

Ici rien ne remplace la pratique (film en vo, etc…)

le problème de l’indexation

Ce n’est pas parce que vous connaissez un mots que l’on vous dit que vous allez comprendre de manière immédiate.

En effet, il faut un temps pour que vous allier rechercher la signification de ce mot…il y a un temps de latence plus ou moins long selon que vous rencontrez souvent ce mot ou non.

Par exemple on vous dit ‘APPLE’ en anglais, vous reconnaissez ce mot vous vous dite : Ah OK je connais ce mot mais avant de rechercher dans votre mémoire sa signification il y a un temps de latence.

j’appelle cela la rapidité d’indexation, sur ce point je pense que les nootropiques peuvent vraiment vous aider à comprendre plus rapidement (en accélérant les accès à votre mémoire)

C’est surtout vrai pour les langues que l’on n’apprend pas par immersion, mais en passant par une langue intermédiaire (par exemple mosalingua ou on utilise le français pour apprendre une autre langue…)

 

4) Capacité à parler :

Concernant la capacité à parler et à faire des phrases cela devient plus compliqué
En effet, pour la compréhension orale nous sommes passifs nous recevons des informations que nous devons interpréter.

Alors que, lorsque nous devons parler nous sommes actifs, nous devons construire notre phrase dans notre tête (en passant déjà par notre langue native) et enfin  s’exprimer (coordonner les muscles de la bousche etc…)c’est ce qu’il me semble le plus difficile.
En plus, nous devons faire cela  rapidement, par exemple si nous voulons commander une baguette dans une boulangerie nous ne pouvons pas nous permettre  de prendre 10 minutes pour prononcer notre phrase, pour moi parler est vraiment la partie la plus difficile, car elle met en jeux plusieurs capacités.

5) Capacité à écrire :

Bien que l’écriture peut aider à mémoriser du vocabulaire je trouve que c’est la partie la moins intéressante dans l’apprentissage d’une langue, certaines langues n’existent d’ailleurs pas par écrit….

6) Capacité à lire :

Pour moi la capacité à lire est la plus facile, car le médium de transmission est clair et sans ambiguïté

On peut devenir un très bon lecteur dans une langue étrangère et comprendre 80 % de nos lectures, mais comprendre seulement 40% de l’oral, et être une chèvre pour parler…

 

III) Quel stack de nootropiques pour apprendre des langues ?

Ci-dessous quelques idées de nootropique qui pourraient aider dans votre apprentissage des langues, cette liste n’est pas exhaustive et les combinaisons sont infinies

1)La choline :

Sans surprise une bonne source de choline est essentielle à une bonne mémorisation, on pourra s’orienter vers de l’alpha GPC ou une autre source de choline. (Centrophenoxine, etc..)

2) Noopept :

Noopept est un très bon nootropique plus puissant que les racétam classiques et qui permet d’améliorer la mémorisation

3) Huperzine A :

Huperzine A peut être utilisé pour améliorer la mémoire. Il est particulièrement efficace lorsqu’il est pris pour l’acquisition de nouvelles connaissances. Il peut également être pris régulièrement pour aider à protéger contre les déclins cognitifs liés à l’âge.

4) Lion’s Maine :

Ce champignon aux vertus exceptionnel n’a pas fini de livrer tous ses secrets, pour être efficaces il doit être pris sur de longue période.Il améliore la mémoire et favorise la création de nouvelles connections neurones !

 

En conclusion

Les nootropiques peuvent   vraiment vous aider dans plusieurs phases de l’apprentissage, ils vont accélérer la mémorisation de nouveau vocabulaire et  ils vont faciliter l’accès à ces informations !

Les utilisateurs de nootropiques qui ne sont pas intéressés par l’apprentissage d’une langue doivent savoir que c’est un des meilleurs moyens de faire travailler leur cerveau et de créer des nouvelles connexions. Cela permet d’amortir et d’optimiser leur prise de nootropiques.

Ci dessous une vidéo en relation sur ma chaine YOUTUBE,

 

 

 

>